Du Sud-Ouest aux cuisines du monde

La Fabrik est l’aboutissement de vingt années de découvertes culinaires d’ici et d’ailleurs. Pour vous aider à comprendre ce lieu, je souhaite vous raconter brièvement mon parcours…

Il y a trente-huit ans, tout commença avec la géographie de mes origines familiales : le Sud-Ouest, ses nombreuses et emblématiques traditions culinaires, qui ont forgé mon esprit épicurien. C’est lui que j’ai voulu laisser parler, tout au long de ma carrière.

Gastronome en culotte en courte dans la cuisine familiale, je prenais déjà plaisir à regarder les cocottes chanter en tournicotant autour de ma mère. C’est en l’aidant allègrement que la popotte finit par devenir une belle addiction.

Plus tard, je ferai mes armes pendant près de dix ans dans des maisons renommées où j’ai eu la chance de travailler aux côtés des plus grands chefs étoilés bordelais tels que Claude Darroze, Denis Franc, Jean Ramet ou encore Jean-Marie Amat.

Plus tard, à la tête de mon restaurant familial, j’apporte un nouveau souffle à l’établissement avec une cuisine créative et innovante : en 2005, ma table est élue « Meilleure jeune création d’entreprise ».

C’est en 2009, que me vient l’envie d’aller puiser dans les richesses culinaires du Pacifique, en Nouvelle-Calédonie. Je reprends donc une Brasserie moderne, dans le centre des affaires de Nouméa, proposant une cuisine bistronomique, renouvelée chaque jour en fonction du marché. L’île m’a ainsi enseigné, à son tour, une cuisine de métissage.

Je relève un dernier challenge avant de quitter l’île en proposant mes services en tant que chef à domicile. Le concept ? Un repas clef en mains, confectionné dans la cuisine de l’hôte, pour des événements privés ou professionnels.

Je pars ensuite pour Kuala Lumpur, en Malaisie, où l’on me proposera une collaboration et un nouveau challenge en tant que chef de cuisine consultant. J’en sortirai empli de la découverte de nouveaux goûts, d’une enrichissante expérience humaine (et d’un beau défi linguistique !).

Nous décidons ensuite, avec mon épouse, de revenir sur nos terres d’origines avec encore, et plus que jamais, des projets pleins la tête.

J’explore ainsi une nouvelle facette de mon métier, avec l’envie de transmettre mes tours de mains et astuces. Puis, encore et toujours de partager.

Je prends donc le poste de chef de l’atelier de cuisine de Zôdio à Bègles où, je donnerai des cours pour les débutants et les plus avertis pendant quatre ans. Dans ce cadre, j’ai eu le privilège d’avoir était sélectionné pour faire paraître, chaque trimestre, ma recette de saison, pas à pas, dans le magazine « Sud-Ouest Gourmand ».

Dernière étape avant La Fabrik : c’est auprès des professionnels que j’apporte mes conseils, et mon coaching, afin d’améliorer leurs modes de fonctionnement, leur carte. Puis par le biais de la formation, comment faire monter en compétence leurs équipes.

Aujourd’hui, et après toutes ces expériences cumulées, il était temps pour moi de réunir tous ces moments de vie dans un lieu unique, avec un concept qui me ressemble. Convivial, épicurien, gourmand, raffiné, authentique et sincère. Fervent défenseur de la tradition culinaire, J’œuvre pour la valorisation du patrimoine gourmand français et pour la promotion du savoir-faire artisanal.  Je porte haut les couleurs du « manger vrai ».

Mathieu Rabau

Contact

Suivez nous

La fabrik BordeauxA la fabrik nous mettons en avant nos producteurs locaux et notamment la truffe d’Aquitaine de la maison Alena , et le caviar de la maison Prunier . A retrouver dès à présent directement sur place . Truffes fraîches sur commande également . ... Voir PlusVoir Moins

Voir plus de publications

Envoyez un message